Mon parcours

Depuis toujours, j’ai été passionné par l’aviation.

J’ai commencé mes premiers vols en planeur à l’âge de 16 ans. Mon brevet de planeur a été obtenu à 18 ans, avant encore l’obtention de mon permis de voiture…

 

Ma formation de pilote d’avion a rapidement suivi et j’ai obtenu ma licence de pilote privé avion au Canada en 1988.

De retour en Suisse, je me suis perfectionné dans la voltige aérienne.

J’ai aussi en même temps fait l’acquisition d’une part sur un avion mythique ; un Piper Cub L4 de 1944. Il a accompagné mes expériences aériennes pendant plus de 20 ans…

 

Entretemps, j’ai aussi passé mes brevets de parapentiste et de parachutisme.

 

En 1992, j’ai décidé de me lancer vers « ce qui me passionnais vraiment » ; à savoir l’hélicoptère ! … :

Pour cela, je suis parti au Canada afin d’effectuer ma licence professionnelle de pilote d’hélicoptère.

A mon retour en Suisse la même année, je me suis attaqué à la qualification montagne obligatoire afin d’obtenir mon équivalence de licence commerciale Suisse.

L’année suivante, j'ai commencé mes premiers vols commerciaux avec Héli-Neuchâtel sur l’aéroport des Éplatures à la Chaux-de-Fonds.

Cette expérience continuera jusqu’en 1999.

C’est lors de cette année que je décide de retourner au Canada, cette fois, pour y travailler .

Ayant toujours rêvé des aventures des pilotes de « brousse » et du Grand Nord ; le Canada était alors pour moi la « destination idéale ».

 

Finalement, j’y passerai plus de 14 ans … ; Cela m’amènera à piloter de nombreux types d’hélicoptères différents :

Du très populaire « Jet Ranger, HU500, Écureuil ou EC120 jusqu’au mythique « Bell 205 - Huey » (hélicoptère utilisé  pendant la guerre au Vietnam que l’on reconnait par son bruit

« caractéristique »... )

Ces missions m’ont amené du Grand Nord Québécois aux plaines de l’Alberta, en passant par les immenses étendues de forêts et les milliers de lacs en Ontario, mais également sur les terres du Groenland jusqu’aux régions éloignées de l’Arctique Canadien.

Les missions étaient très variées :

la surveillance de lignes électriques, le recensement d’animaux sauvages, les missions scientifiques et l’exploration minière où j’eus un de « mes coups de cœur » ; celui du déplacement des foreuses héliportées avec le transport de charges à l’élingue qui fût ensuite une de mes spécialisations.

Une de mes autres activités de prédilection fût le combat des feux de forêt et particulièrement « l’attaque initiale » avec le « Bell 205 / Huey ».

Pendant cette période Canadienne, j’ai aussi eu la chance, en parallèle de mes diverses missions, de pouvoir entraîner les pilotes lors de trainings périodiques annuels dans diverses compagnies.

 

En 2010, j’ai pris la décision de rentrer au « pays helvétique :

J’y ai retrouvé du travail, sur le lieu de mes premières armes, à l’aéroport des Eplatures à la Chaux-de-Fonds, au sein de la compagnie Air-Glaciers.

Durant cette période, j’ai eu la chance de pouvoir piloter deux hélicoptères d’exception: le fameux « Lama » et « l’Alouette 3 ».

J’ai été ainsi entraîné aux opérations de levages et aussi de sauvetage avec opération au treuil.

J’y ai effectué également des vols de surveillance de la frontière, du vol photos et films ainsi que des vols passagers.

 

En 2012, je relevais un nouveau défi en m’envolant pour le Pôle Sud avec la compagnie Française SAF afin d’y exécuter une mission de plus de 3 mois en Terre Adélie.

Ce fût une expérience inoubliable ; tant sur le plan aéronautique que sur le plan humain… !

C’est au retour de cette mission, en 2013, que j’ai choisi d’orienter la continuité de ma carrière en tant que pilote indépendant.

L’appel des grande étendue était toutefois assez fort pour me faire retourner au Canada, durant les 3 étés de 2015, 2016 et 2017 afin d’y combattre les feux de forêts sur mon hélicoptère « fétiche » ;  le « Bell 205 / Huey ».

 

C’est enfin en 2019 que je réalise un projet qui me tenait à cœur depuis très longtemps: celui de passer ma qualification d’instructeur de vol sur hélicoptère.

Effectivement, j’avais envie de faire partager toutes mes années d’expériences et d’aventures … 

Après 28 ans de pratiques en tant que pilote professionnel hélicoptère et + de 6100 heures de vol au total (dont +de 5600 heures sur hélicoptère et 13 types de machine différentes) :

L’aventure ultime pouvait commencer….

 

Après avoir réussi mon examen d’instructeur en septembre 2019, je me suis fixé l’objectif de mettre en place une école de pilotage hélicoptère sur l’aérodrome de Neuchâtel.

Très vite, mon choix était fait sur le type d’hélicoptère que je voulais à cet effet ; ce sera un « Cabri-G2 », fabriqué chez Guimbal Hélicoptère. 

Tout s’est ensuite très vite mis en place et en Mai 2020, un magnifique « Cabri » tout neuf, immatriculé HB-ZTY, débarquait à l’aérodrome de Neuchâtel , en collaboration avec Héli-Lausanne.

 

C’est ainsi que l’école de pilotage hélicoptère de Neuchâtel. prenait son envol de départ pour cette nouvelle aventure !  

lama
alouette 3